La niveleuse

Engins TP
A retenir
A retenir

Une niveleuse est un engin de Travaux publics sur pneumatiques, articulé, équipé d’une lame centrale qui permet le réglage des sols et le plus souvent d’une lame de bull à l’avant, et d’un scarificateur à l’arrière.

Sommaire
Sommaire
  • Qu’est-ce qu’une niveleuse ?
  • Comment fonctionne une niveleuse ?

Qu’est-ce qu’une niveleuse ?

Une niveleuse est un véhicule de Travaux publics sur pneumatiques constitué essentiellement de six roues et d’une lame de grande largeur qui permet de régler l’épaisseur des matériaux lors de la confection des couches de chaussée.
Les niveleuses peuvent atteindre 30 tonnes pour des longueurs supérieures à 11 m.
Leur vitesse peut atteindre 45 km/h pour des puissances allant jusqu’à plus de 250 CV.

La niveleuse peut également être dotée :

  • d’une lame frontale (appelée lame bull en rapport avec la lame du bulldozer ou bouteur)
  • d’un scarificateur de 1 à 8 dents placé à l’arrière destiné à décompacter des couches de matériaux en place

La niveleuse est également parfois appelée par son nom anglo-saxon de « grader ».

 

Comment fonctionne une niveleuse ?

La lame centrale est placée entre le châssis moteur arrière et le train avant, et peut se régler depuis la cabine de pilotage en tous sens, avec des angles allant quasiment de 0 ° à 90 °. C’est cette lame qui permet de régler l’épaisseur des différentes couches de chaussée. Le positionnement de la lame lui assure une plus grande insensibilité aux mouvements de l’engin liés aux accidents de terrain (ornières, pentes, dévers, etc.).

La niveleuse est un engin particulièrement maniable du fait de l’articulation du bâti (20 ° de chaque côté) et du braquage important des roues (50 ° de chaque côté). Ce qui fait qu’une niveleuse de 12 m de long n’a qu’un rayon de braquage d’environ 8 m.
En outre, les roues peuvent s’incliner pour s’accommoder des dépôts dûs à la manipulation des matériaux et aux efforts qu’ils induisent.

La niveleuse peut fonctionner de trois manières :

  • en ligne avec un bâti droit et une inclinaison des roues avant pour des passes longues
  • en articulation pour braquer et virer le plus court possible en fin de passe et réduire les pertes de matériaux dans les virages, grâce aux 20 ° d’orientation du bâti et aux 50 ° offert par le braquage des roues avant, incluant le déverrouillage du différentiel
  • en crabe, en gardant les roues motrices sur le terrain ferme, pour augmenter la stabilité pendant le creusement d’un fossé ou le talutage. Ce type de fonctionnement compense, par exemple, les poussées latérales d’un aileron chasse-neige. Dans cette configuration, le bâti est articulé à fond, alors que les roues avant demeurent parallèles aux roues motrices.

 

©TP Demain 2020 (Photographie 1 : Philippe Pichard/EGLEFOR ; 
photographie 2 : Images propriété de Volvo Construction Equipment – © 2000 – 2020 Volvo Construction Equipment – Tous droits réservés)

Suggestions

La prise de poste de la niveleuse – Nobas HBM BG110

Procédure de Fin de Poste pour Niveleuse Nobas G110

L’entretien de la niveleuse