Les 3 types de déchets dans les TP

Recyclage
A retenir
A retenir

On distingue ainsi trois types de déchets :  les déchets inertes, les déchets non dangereux et les déchets dangereux.

Sommaire
Sommaire
  • Quels sont les déchets inertes ?
  • Quels sont les déchets non dangereux – non inertes ?
  • Quels sont les déchets dangereux ?
  • Comment recycler les déchets ?

Quels sont les déchets inertes ?

Un déchet est dit “inerte” lorsqu’il ne subit aucune modification physique, chimique ou biologique importante au cours du temps (cf Article R541-8 du code de l’environnement) :

  • il ne se décompose pas, 
  • il ne brûle pas, 
  • il ne produit aucune réaction physique ou chimique, 
  • il n’est pas biodégradable,
  • il ne détériore pas les matières avec lesquelles il entre en contact,
  • il ne porte pas atteinte ni à l’environnement ni à la santé humaine.  

Les déchets inertes sont principalement des déchets minéraux produits par les activités de démolition et de construction tels que :  

  • béton
  • tuiles et briques
  • agrégats d’enrobés
  • déblais

Les entreprises de Travaux Publics produisent en moyenne 179,8 millions de tonnes de déchets inertes par an.

Ces déchets sont en majorité valorisables et peuvent être :

  • réemployés sur le même chantier
  • réutilisés en tant que tels sur d’autres chantiers, sans besoin de traitement
  • recyclés en granulats et utilisés sur d’autres chantiers, réduisant ainsi le recours aux matières premières issues de carrières.

A titre d’exemple, les voies de valorisation possibles des granulats recyclés dans le secteur de construction peuvent être les suivantes :

Quels sont les déchets non dangereux – non inertes ?

Les déchetsnon dangereux – non inertes” sont « tout déchet qui ne présente aucune des propriétés qui rendent un déchet dangereux », à savoir, dans le secteur des TP :

  • métaux et alliages
  • bois bruts ou faiblement traités 
  • papiers et cartons
  • plastiques et pneus
  • déchets verts

Les entreprises de Travaux Publics produisent en moyenne 3,6 millions de tonnes de déchets non dangereux par an.

Il est possible de recycler ces déchets ou de les transformer en : 

  • matériaux identiques ( métaux fondus et réutilisés en métallurgie)
  • autres matériaux (déchets verts transformés en compost)
  • source d’énergie (bois brûlé pour produire de la chaleur)

Quels sont les déchets dangereux ?

Un déchet dangereux est « tout déchet qui présente une ou plusieurs des propriétés de dangers listés à l’annexe III de la directive Déchets de 2008 (ex : explosif, inflammable, cancérogène…)»Entrent dans cette catégorie : 

  • les produits contenant du goudron
  • les ballasts, terres et pierres contenant des substances dangereuses
  • les agrégats d’enrobés amiantés…

Ces déchets sont valorisables, mais selon des procédés complexes et onéreux.  

Les entreprises de Travaux Publics produisent en moyenne 1,9 million de tonnes de déchets non dangereux par an.

Comment recycler les déchets ?

Les déchets recyclables, en fonction de leurs caractéristiques propres, peuvent subir des traitements mécaniques, voire chimiques, destinés à améliorer leurs qualités et leur résistance pour les transformer en matière première recyclée (MPR). Ces matières premières visent à remplacer certaines matières premières d’origine naturelle. En généralisant l’utilisation des MPR, on préserve les ressources naturelles et on protège les écosystèmes vivants qui les abritent.

Sources

©tp.demain 2023
MAJ le 20/08/2023

Suggestions

La réglementation nationale de la gestion des déchets

Le recyclage des déchets pour préserver les écosystèmes

Définir la notion de déchet et de gestion des déchets