Les éléments et la pose des regards de visite

Réseaux humides
A retenir
A retenir
  • L’ensemble des réseaux d’assainissement nécessitent des regards. Leur fermeture peut être assurée par un tampon en fonte ou en béton, mais aussi par une grille.
  • Les regards sont des ouvrages qui peuvent être visitables ou non, qui sont posés soit directement sur la canalisation soit sur le côté de cette dernière.
Sommaire
Sommaire
  • Qu’est-ce qu’un regard de visite ?
  • De quoi sont composés les regards de visite ?
  • Quelle est l’utilité d’un regard de visite ?
  • Où et comment installer un regard de visite ?

Qu’est-ce qu’un regard de visite ?

Les regards sont des ouvrages qui permettent l’accès aux différents réseaux souterrains. Certains peuvent être visitables, d’autres permettent seulement de regarder à l’intérieur, d’où leur nom de « regard ».
On distingue deux types de regards visitables :

  • les regards circulaires Ǿ 1 000 mm
  • les regards carrés 1 m × 1 m

Les regards circulaires sont disponibles en trois modèles :

  • les regards sur canalisation ≤ 800 mm
  • les regards sur canalisation > 800 mm
  • les regards sur canalisation ovoïde
  •  

  •  

  •  

De quoi sont composés les regards de visite ?

Les regards peuvent être en béton, en fonte, en PEHD, en grès, ou encore en PRV.
Ils se composent en général d’un fond qui peut être préfabriqué, ou non, de réhausses, d’un cône ou d’une dalle réductrice, voire directement d’un couvercle de fermeture par tampon ou grille.
Les dimensions des regards, des grilles ou des avaloirs sont déterminées par la grille ou le tampon de BE qui va venir le fermer.
Les grilles sont généralement carrées ou rectangulaires pour les petites dimensions ou rondes pour les diamètres 600 mm.

Quelle est l’utilité d’un regard de visite ?

Le regard sert généralement d’accès pour permettre de contrôler et d’entretenir un système d’assainissement.
Le regard est également un élément indispensable permettant de réorienter la direction de la canalisation ou de servir de boîte de raccordement entre plusieurs réseaux.

Où et comment installer un regard de visite ?

Les regards et avaloirs sont généralement au point bas des rues ou parkings, ou répartis sur la longueur des bordures ou des caniveaux lorsque l’on a une grande longueur sans point bas.
Leurs dimensions et leurs nombres sont fonction des superficies à collecter et des débits des avaloirs.
Leur emplacement sur les réseaux dépend de leur forme et de leur taille, ainsi :

  • les regards sur canalisations ≤ 800 mm sont axés sur la canalisation et la cunette doit monter :
    • jusqu’à la hauteur du tuyau pour les diamètres de canalisation ≤ à 300
    • jusqu’à mi-tuyau pour les diamètres de canalisations > à 300
      La pente sur les plages doit être de 10 %.
  • les regards sur canalisation > 800 mm sont axés directement sur la conduite et n’ont pas de cunette. Dans le cas de chaussée à fort trafic, les regards sont désaxés avec un couloir d’accès placé à 30 cm au-dessus du fil d’eau de la canalisation.

 

  • Les regards sur canalisation ovoïde sont centrés ou non en fonction du trafic.
    Les éléments doivent être jointoyés à l’aide de joints bitumineux qui présentent l’avantage d’une grande souplesse tout en assurant une bonne liaison entre les éléments. Ils sont également plus rapides à mettre en œuvre et ne demandent pas de délai de séchage.
    Certains éléments préfabriqués sont munis de joints sur leur fond, ce qui garantit une parfaite étanchéité.
    Il existe aussi des joints aqua-réactifs, qui gonflent en présence d’eau, et qui peuvent être utilisés pour le coulage des fonds de regards. Ils assurent l’étanchéité entre la canalisation et le béton.
©TP Demain 2020 (Photographie 1 : maykal/Adobe Stock ; photographie 2 : scottshoots/Adobe Stock ; photographie 3 : kalpis/Adobe Stock ;
photographie 4 : ThomBal/Adobe Stock)

Suggestions

La pose de regard AEP isolé à hauteur réglable

Préparer le levage de regards béton

Le coffrage coulé en place